Samedi soir à Paris, il y avait plusieurs teams. D’abord la team j’attends Madonna avec 3h de retard. Ensuite la team, je fais des pogos au concert de DJ Snake. Puis enfin, la team « je retourne à l’adolescence » au concert des Jonas Brothers. Et oui, samedi soir, il y en avait pour tous les goûts dans la capitale.

Je ne vais pas vous cacher que j’aurai pu faire partie de la team pogos au concert de DJ Snake – enfin en me mettant un peu en retrait parce que j’ai déjà assez de bleus comme ça en ce moment sur les bras à cause des anesthésistes – mais pour cela il aurait fallu qu’il annonce son concert bien plus tôt que celui des Jonas Brothers. Quoi que je mens… En vrai DJ Snake je peux trouver un festival pour le voir (d’ailleurs je suis en pleine hésitation), les Jonas Brothers c’est plus compliqué!

Et oui, que voulez-vous, j’ai grandi avec Hannah Montana et Camp Rock moi alors quoi de plus logique de, le temps d’une soirée, faire un bond en arrière pour oublier les problèmes d’adultes, les factures à payer et les présentations clients. Back to my teenage years, being 13 again.

Voir le groupe de sa jeunesse en concert c’est un peu comme si je vous disais que vous pouvez revoir jouer l’équipe de France 98. Alors bien sûr, vous ne pouvez pas faire un bond dans le temps et revoir spécifiquement un match mais vous pouvez les voir aujourd’hui et reproduire des combinaisons du passé qui vous avaient tant enjoué.

C’est pareil avec les Jonas Brothers. Ils ne vont pas faire le même concert qu’ils ont fait 11 ans auparavant mais ils peuvent chanter des chansons d’avant qui vous enjoueront toujours autant. C’est comme ça que commence la nostalgie, la nostalgie de vos 13 ans qui vous rappellent vos heures d’espagnol au collège, la nostalgie de ce 12 juillet 1998 où vous avez fait la fête sur les Champs ou ailleurs, en pleine euphorie. Cette euphorie d’ailleurs, elle vous plonge un peu dans un état second qui vous déclenche des larmes sur une chanson tout à fait banale et surtout, elle va retomber petit à petit les jours qui suivent jusqu’à ce que vous réalisiez que oui vous êtes champion du monde ET OUI, vous venez de voir le groupe de votre enfance que vous ne pensiez jamais avoir l’occasion de voir un jour en concert après leur séparation. C’est bon vous pouvez reprendre votre souffle.

Alors bien sûr, ce qui rend davantage ces instants uniques c’est qu’ils arrivent qu’une fois, maximum 2. Ils vous procurent une joie exceptionnelle, un bonheur intense et il ne faut pas les laisser passer. Bon, bien évidemment ça vous coûte un rein mais faut savoir, vous voulez voir Zizou mettre un but ou non ? Vous voulez voir les Jonas Brothers chanter SOS ou non ? Vous voulez vivre l’instant ou avoir des regrets ? Moi j’ai choisi, je suis team manger des pâtes pendant le reste du mois.

Samedi soir c’était donc le concert des Jonas Brothers. Un groupe que ma grand-mère ne connait pas, dont ma mère ne se souvient pas m’avoir acheté le CD et que mon frère se souvient vaguement avoir aperçu dans des comédies à la télévision. Peu importe, c’est ce qu’on appelle un groupe générationnel et dans la salle, j’avais l’impression d’avoir retrouvé toutes mes copines de l’époque pour partager un moment qu’on ne pensait pas vivre un jour. On avait 13 ans, on ne savait pas encore ce qu’on ferait de notre vie et on était insouciante. Personne ne nous parlait d’avenir, de bébé ou de placements financiers. C’était nous, 3 frères et des confettis. C’était génial et ça fait deux jours que j’écoute A Little Bit Longer en boucle.

Tout ça pour vous dire que la nostalgie c’est pas mal, surtout pour revivre un moment qui vous a procuré autant de plaisir par le passé mais n’oubliez pas de vivre maintenant, d’aller à des concerts d’artistes actuels comme DJ Snake, d’aller voir des matchs de football de futures équipes championnes d’Europe, de payer vos factures parce que vous n’avez plus 13 ans et de profiter de chaque instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :