Au cas vous étiez sur Mars ce week-end, laissez-moi vous résumer ce qu’il s’est passé.

Petit un, il a neigé. Petit deux, le derby s’est soldé par un 2-0 en faveur de Lyon. Petit trois, le semi de Paris a été annulé pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Ah le coronavirus, nul doute qu’il fait du bien à la planète quand on voit des photos avant/après de la pollution en Chine mais il commence sacrément à nous embêter. 

Alors non, je vous rassure, je n’avais pas prévu de courir le semi de Paris. Il faut dire que si je cours déjà 7 km je suis contente alors trois fois plus, non merci. Par contre je pense à tous ceux qui avaient prévu de le faire, ceux qui s’étaient entraînés, ceux qui avaient voyagé pour venir… Pour eux, je suis vraiment désolée.

Bien sûr, on ne peut pas reprocher à l’Etat d’être trop prudent pourtant cela fait des jours que j’ai l’impression qu’on minimise les mesures face à la multiplication des cas et que cette interdiction de rassemblement est tombée aussi inopinément que les interdictions de déplacement à 15h la veille d’un match. Il faut dire qu’en milieu de semaine dernière on a quand même accueilli 3000 supporters de la Juventus à Lyon alors qu’il y a un foyer épidémique en Lombardie. Et alors qu’on interdit la tenue d’une course avec 44 000 concurrents en plein air qui ont peu de chance de se serrer la main, on maintient une rencontre de Ligue 1 Conforama au Parc des Princes avec sûrement autant de personnes. Bon d’accord, un stade de football n’est pas un lieu totalement confiné mais il suffit d’attendre cinq minutes pour aller aux toilettes et vous avez là l’occasion d’attraper des microbes comme partout ailleurs.

Enfin rassurez-vous chers coureurs, le semi de Paris devrait être reporté… Du moins c’est ce qu’ils disent.

Toute personne qui a déjà organisé un événement en plein air sait à quel point c’est compliqué logistiquement parlant, et encore plus dans une ville comme Paris. Des manifestations en plein air, il y en a tous les week-ends et ce sont des heures de négociations avec la préfecture pour bloquer des routes. L’organisateur du semi de Paris le sait très bien puisqu’il organise 3 autres courses dans les 4 prochains mois à Paris à commencer par le marathon le mois prochain. On parle là de dates et d’accords donnés des mois à l’avance, de dossards vendus également des mois à l’avance et de prestataires prévus pour une date fixe. Je ne doute pas qu’avec toute la bonne volonté du monde, la course peut être reportée mais quand, comment, avec qui, avec l’argent de qui… J’attends de voir.

Cela me fait d’ailleurs me questionner sur la suite des événements… Alors que des pays bloquent l’entrée aux frontières à certaines nationalités, dans trois mois et demi débute l’Euro de football avec des milliers de supporters qui vont se déplacer dans 12 villes européennes. Du coup, je ne sais plus s’il faut dire merci à Platini ou merci au virus. Ensuite, dans cinq mois, ce sont les Jeux Olympiques qui débutent et là, au-delà des supporters qui feront le voyage, ce sont des athlètes de 207 délégations qui s’y retrouveront et qui vont serrer des mains sur les podiums.

Vous vous dites que d’ici là ce sera passé parce que les températures vont se réchauffer… Moi aussi mais ça fait quand même plus deux mois qu’on en parle et qu’il se propage ce con. Bah oui hein, la mondialisation c’est sympa quand ça nous permet de commander des jeans aux États-Unis ou de se faire livrer son MacBook depuis la Chine mais ça a aussi ses inconvénients.

Plus sérieusement, je suis plutôt de la team « on ne va pas s’arrêter de vivre ». Déjà en 2009, j’avais fait la guerre à la grippe A lorsque mon voyage de 3ème en Espagne avait été annulé. Je ne venais pas de me farcir deux ans d’espagnol pour que le seul voyage de ma scolarité soit annulé, pas question. C’est comme les personnes qui font du latin, on sait très bien que c’est pour la semaine à Rome. Bref, je ne me suis pas démontée, j’ai dit à ma mère revenant du Mexique qui était clairement un foyer à l’époque d’appeler notre professeur et vous savez quoi, le voyage a été reporté d’un mois. Bon, on a ensuite passé 24h en panne sur une aire d’autoroute à la sortie de Perpignan le jour de la fête des mères mais c’est une autre histoire.

Attention, je ne suis pas naïve non plus (ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit). Je suis bien consciente qu’il y a des personnes qui décèdent de ce virus mais il y en a aussi qui guérissent et aujourd’hui on parle de 2% des personnes atteintes qui succombent malheureusement. Alors qu’on interdise les rassemblements c’est une chose mais comme certains l’exprimaient très bien sur Twitter, prenez la ligne 13 aux heures de pointes. Vous n’êtes pas 5000 (quoi que parfois on se demande…) et vu les conditions de transport, vous avez tout autant de chance d’être contaminé.

J’ose croire également qu’après deux mois où on parle de ce virus à chaque ouverture de JT, les gens sont assez informés pour adopter la bonne attitude s’ils ressentent des symptômes suspects. Oui il faut être vigilant mais il faut surtout éviter de tomber dans la psychose. Je sais c’est compliqué. C’est comme après un attentat et lorsque n’importe qui qui entrait avec un sac à dos dans le métro vous paraissait suspect. Ne généralisons pas, toute personne qui éternue ne vient pas de contaminer les 4 personnes autour d’elle mais lavez-vous quand même les mains. Vite.

Et puis on n’a pas parlé du plus grave. Les rayons des supermarchés se vident à vitesse grand V sauf au rayon bière où la Corona fait de la résistance. Vous ne vous souvenez donc pas qu’on ne laisse pas bébé dans un coin ? C’est pareil avec la Corona. Filez faire le ravito, je prépare l’apéro ! De toute façon, je ne suis pas 100% sûre que votre prépa marathon paye ses fruits.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :